Syndrome de klinefelter, parlons-en

Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.




Syndrome de klinefelter, parlons-en

Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.




Syndrome de klinefelter, parlons-en

Le forum des hommes porteurs du syndrome et de leurs proches

Le forum sur le syndrome de Klinefelter vous souhaite la bienvenue.

Messieurs si vous avez le syndrome et que vous souhaitez parler dans un endroit à l'abri des regards malveillants, rejoignez-nous.

Les parents, les proches, les conjoints/conjointes de porteur vous y serez les bienvenus.

14 ans d'expérience feront toujours la différence (Depuis le 4 Janvier 2007).

ce forum n'est pas tenu par des médecins, nos connaissances viennent des études scientifiques publiées sur le forum mais aussi par les retours d'expérience des membres.

Bienvenue Invité dans la communauté du syndrome de Klinefelter

Contacter le co-fondateur du forum

Contactez, Romain, l'administrateur du forum, pour toutes questions ou informations :

syndrome.klinefelter@gmail.com



Pour retrouver ses identifiants cliquez sur la phrase ci-dessous :


Mieux se déplacer sur le forum






Aujourd’hui on fête :

Avatar Fête du Jour - fetedujour.fr

La fête du jour sur votre site avec fetedujour.fr

Sondage

Parents, est-ce que vous êtes heureux d'avoir un enfants Klinefelter ?

 
 

Voir les résultats

Discord

Rejoignez-nous sur Discord, en cliquant sur l'image ci-dessous :

Androtardyl et bouffées de chaleur Png10

Androtardyl et bouffées de chaleur

Aller en bas
avatar
Matbob

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Matbob Mar 10 Nov 2015, 11:07

Bonjour à tous !

Voilà ça va faire depuis 5 mois que j'ai commencé les injections d'androtardyl. Au début j'avais qu'une demi ampoule toute les 3 semaines et depuis fin septembre c'est 1 ampoule toute les 3 semaines. Ça m'a redonné un gros coup de boost, la testostérone est clairement le meilleur antidépresseur de tous les temps !

Mais voilà ça fait trois fois que la 3e semaine j'ai des bouffées de chaleurs le soir avant de m'endormir, avec le palpitant qui panique, du coup je me demande si c'est lié ou pas aux injections.

J'ai cherché un peu et les bouffées de chaleurs pourrait être lié à la baisse de testostérone, ça voudrait dire que toute les 3 semaines c'est trop long comme intervalle entre les injections. C'est le même symptôme que les hommes de 40 ans qui font une andropause, qui voient leur taux de testostérone baisser avec l'âge.

Si ça refait ça encore dans 2 semaines, je file chez le médecin mais en attendant est-ce que l'un d'entre vous a déjà connu ça ?

Merci pour vos réponses.
Aller en bas
Romain
Romain
Administrateur
Administrateur

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Romain Mar 10 Nov 2015, 17:57

Bonsoir,

Il est clair que la prise d'androtardyl a des effets secondaires non négligeables, ce sont des hormones que tu injectes dans ton corps.

Sinon, pour les bouffées de chaleurs j'en avais tout comme toi en fin de traitement, mais il m'arrive à en avoir même sans le traitement.

Les palpitations faut vraiment que tu en parles à ton médecin, ce n'est pas normal et ça peut être un des nombreux effets secondaires de l'androtardyl.

Voila, tout ce que je peux te dire sur le sujet.

Peut être voir si le Nébido ne serait pas mieux pour toi.

Bon courage
Amicalement
Romain
Aller en bas
bip bip
bip bip

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par bip bip Lun 16 Nov 2015, 10:18

J'etais en panne d'androtardyl et effectivement moi aussi j'avais des bouffées de chaleur Importantante tous les soirs
quand je suis en retard sur mon injection tous les soirs vers 22H je suis trempé donc pour moi c'est lié
je viens de reprendre contact avec mon endocrino il m'a refait une ordonnance et c'est bon c'est fini
Aller en bas
avatar
Jeangerard

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Jeangerard Mar 24 Nov 2015, 21:00

Pareil moi ça fait 3 ans que je suis sous androtardyl, et pareil des bouffées de chaleur en fin de traitement, mais le pire c’est quand ma femme a ces règles là, pendant 1 semaine avant j'en ai aussi!
Ennervé
Aller en bas
Romain
Romain
Administrateur
Administrateur

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Romain Mer 25 Nov 2015, 09:40

On peut dire que vous communiquez bien tous les deux mort de rire
Aller en bas
avatar
Jeangerard

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Jeangerard Jeu 26 Nov 2015, 11:39

oui c'est clair
Aller en bas
avatar
Jeangerard

Androtardyl et bouffées de chaleur Empty Re: Androtardyl et bouffées de chaleur

Message par Jeangerard Mar 17 Jan 2017, 21:51

pareil pour moi, quand j’étais en manque de testo environ 4 jours avant mon injection j'avais des bouffées de chaleur; mais maintenant au lieu d'une injection toutes les 3 semaines, je la fais au environ des 17 / 18 jours avec accord endochrino

    La date/heure actuelle est Sam 17 Avr 2021, 20:02