Syndrome de klinefelter, parlons-en
Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.





Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Syndrome de klinefelter, parlons-en
Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.




Syndrome de klinefelter, parlons-en
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le forum sur le syndrome de Klinefelter vous souhaite la bienvenue.

Messieurs, si vous êtes majeurs et si vous avez le syndrome et que vous souhaitez parler dans un endroit à l'abri des regards malveillants, rejoignez-nous.

Les parents, les proches, les conjoints/conjointes de porteur vous y serez les bienvenus.

15 ans d'expérience feront toujours la différence (Depuis le 4 Janvier 2007).

Ce forum n'est pas tenu par des médecins, nos connaissances viennent des études scientifiques publiées sur le forum mais aussi par les témoignages des membres.

Bienvenue Invité dans la communauté du syndrome de Klinefelter et je vous souhaites un bel été.
Contacter l’administrateur du forum
Contactez, Romain, l'administrateur du forum, pour toutes questions ou informations :

Contactez moi

Pour retrouver ses identifiants cliquez sur la phrase ci-dessous :


Mieux se déplacer sur le forum





Aujourd’hui on fête :
Avatar Fête du Jour - fetedujour.fr

La fête du jour sur votre site avec fetedujour.fr

Sondage
Chers porteurs, produisez vous naturellement du lithium (régulateur d'humeur) ou faut il que vous en preniez en cachet ?

Aller en bas
Véro
Véro
Administrateur

Sujet un risque accru de maladies psychiatriques et de trouble du développement associés avec Klinefelter

Jeu 12 Oct 2017, 17:53

Page: ( 1 )

Réputation du message : 100% (2 votes)
Rappel du premier message :

Bonjour,

Je me suis posé la question de savoir si les Klinefelter avaient plus de risques de souffrir de troubles bipolaires que les autres et cet article répond à ma question :

Klinefelter syndrome and risk of psychosis, autism and ADHD.

Cederlöf M1, Ohlsson Gotby A, Larsson H, Serlachius E, Boman M, Långström N, Landén M, Lichtenstein P.

J Psychiatr Res. 2014 Jan;48(1):128-30


http://www.journalofpsychiatricresearch.com/article/S0022-3956(13)00309-9/fulltext

Ces chercheurs suédois ont voulu savoir si les Klinefelter avaient plus de risques d'être touchés par les psychoses dont les troubles bipolaires et la schizophrénie, l'autisme ou le TDAH (trouble déficit de l'attention avec hyperactivité). Ils ont recherché dans les registres de patients de Suède  et ont comparé 860 hommes atteints de Klinefelter avec 86000 hommes non atteints de Klinefelter.

Et voici leurs résultats :
                             Risque des Klinefelter de développer une pathologie par rapport aux sujets sains
schizophrénie                           3.6 fois plus élevé
troubles bipolaires                    3.8 fois plus élevé
autisme*                                   6.2 fois plus élevé
TDAH                                      5.6 fois plus élevé


* L'autisme a longtemps été considéré par les scientifiques et les médecins comme maladie psychiatrique, hors on sais que ce n'est plus le cas, c'est un trouble du développement.

Ces résultats sont donc très clairs : les Klinefelter ont un risque bien plus élevé de développer ces pathologies que les non Klinefelter.

Il ne faut pas dramatiser, ces taux sont élevés mais pas catastrophiques. La plupart des Klinefelter ne développeront aucune de ces maladies. Mais pour une meilleure prise en charge des Klinefelter, les médecins devraient avoir ces chiffres en tête pour permettre une meilleure prévention de la schizophrénie par exemple (éviter l'abus de drogues qui est un facteur déclenchant de la maladie) ou une meilleure prise en charge précoce des enfants Klinefelter avec des troubles autistiques ou un TDAH.

Scientifiquement, ces résultats sont aussi intéressants car ils permettent de soulever l'hypothèse suivante : le X supplémentaire présent chez les Klinefelter doit jouer un rôle dans ces maladies et donc certains gènes de ces maladies se trouvent sans doute sur le chromosome X. Il faudra d'autres études pour le confirmer mais c'est un exemple que la recherche sur une anomalie génétique peut faire avancer la recherche sur des maladies qui peuvent toucher tout le monde.

Définition Wikipédia :

Trouble bipolaire : Le trouble bipolaire, ou trouble maniaco-dépressif, est un diagnostic psychiatrique décrivant une catégorie de troubles de l’humeur définie par la fluctuation de l’humeur, oscillant entre des périodes d'élévation de l'humeur ou d'irritabilité (manie ou dans sa forme moins sévère d'hypomanie), des périodes de dépression et des périodes d'humeur moyenne (normothymie).

La cause n'est pas clairement déterminée. Elle associe à la fois des facteurs de vulnérabilité génétique et des facteurs environnementaux. Le traitement des troubles bipolaires repose sur une aide psychologique adaptée au patient et des médicaments psychotropes associés parfois à des antipsychotiques.

La prévalence des troubles bipolaires est estimée à environ 1 à 2 % de la population, en Europe, Asie et Amérique.

TDAH : Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH ou TDA/H ; en anglais : attention-deficit hyperactivity disorder, ADHD) est un trouble neurobiologique caractérisé par des difficultés de concentration qui peut s'accompagner ou non d'hyperactivité ou d'impulsivité. Il en existe des manifestations mixtes, certaines où l'impulsivité et l'instabilité sont dominantes, d'autres où les troubles avec inattention dominent.

D'après le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux 4ème édition révisée (DSM-IV-TR), le TDA/H est classé dans la catégorie des troubles du comportement perturbateurs et/ou du contrôle des impulsions. Le TDAH est souvent associé au Trouble oppositionnel avec provocation (TOP) ou au trouble des conduites.

L'enfant qui a un TDA/H a des comportements qui nécessitent une plus grande cohérence et une plus grande constance de la part des adultes autour de lui. L'enfant est protégé de l'apparition d'un trouble de comportement par le dépistage précoce, la prise de conscience par ses parents de ses besoins éducatifs propres, des aménagements scolaires appropriés, une prise en charge éducative, ré-éducative, psychothérapeutique et pédagogique coordonnée.

D-CAT aime ce message


Romain
Administrateur

Sujet Re: un risque accru de maladies psychiatriques et de trouble du développement associés avec Klinefelter

Ven 18 Déc 2020, 07:23

Page: ( 1 )

marie83 a écrit:bonsoir,

je viens de lire le 1er post de ce sujet et suis restée perplexe sur cette étude qui montre bien qu'il peut exister une corrélation entre troubles psy et SK.
Car les experts psy que mon fils a rencontré ont tous dit qu'il n'y en avait pas.

Que penser ?

Bonjour Marie,

Montre leur l'article. Véro, ma femme qui a étudiée et qui continue de se renseigner sur le syndrome, ne mets pas des articles pour faire peur, mais pour montrer qu'il peut y avoir des maladies que l'on peut développer avec le syndrome, notamment des maladies psychiatriques. Et puis il faut savoir, que beaucoup de spécialiste expert ou non, ne connaissent pas vraiment le syndrome.

Et en plus là, cette étude vient de Suède et a été d'une grande envergure sur 86 000 hommes, les chercheurs ont dénombrés 860 hommes porteurs du syndrome qui sont concernés par une maladie psychiatrique. Donc ce n'est pas une petite étude, pour ton information, je suis touché par l'une de ses maladies psy.

Bonne journée
Romain
franck-xavier
franck-xavier

Sujet Re: un risque accru de maladies psychiatriques et de trouble du développement associés avec Klinefelter

Ven 18 Déc 2020, 14:45

Page: ( 1 )

Bonjour,
Pour la dyslexcie, les psy disent que c'est psychosomatiques ; les généticiens ont prouvé qu'il s'agit d'une codification génétique, qui concerne 1/5ème de la population humaine mondiale.
La génétique explique les désordres neuronaux des SK ; mais, chaque SK s'adapte différemment à la vie sociale, familiale, professionnelle, intime. Des troubles psychiques naissent de ces adaptations, selon l'aide reçue. Il serait dommageable de ne pas consulter un psychologue ; les médecins non psy ne peuvent pas nous guider vers la socialisation, la vie de famille... ou, tout simplement, nous aider à comprendre notre psyché! un risque accru de maladies psychiatriques et de trouble du développement associés avec Klinefelter - Page 2 3415835823
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum