Syndrome de klinefelter, parlons-en

Bonjour,

Merci de rejoindre ce forum qui existe depuis 14 ans (2007). Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohesion d'équipe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations.

Syndrome de klinefelter, parlons-en

Bonjour,

Merci de rejoindre ce forum qui existe depuis 14 ans (2007). Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohesion d'équipe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations.

Syndrome de klinefelter, parlons-en

Le forum des hommes porteurs du syndrome et de leurs proches

Le forum sur le syndrome de Klinefelter vous souhaite la bienvenue.

Messieurs si vous avez le syndrome et que vous souhaitez parler dans un endroit à l'abri des regards malveillants, rejoignez-nous.

Les parents, les proches, les conjoints/conjointes de porteur vous y serez les bienvenus.

14 ans d'expérience feront toujours la différence (Depuis le 4 Janvier 2007).

Bienvenue Invité dans la communauté du syndrome de Klinefelter

Contacter le co-fondateur du forum

Contactez, Romain, l'administrateur du forum, pour toutes questions ou informations :

syndrome.klinefelter@gmail.com



Pour retrouver ses identifiants cliquez sur la phrase ci-dessous :


Mieux se déplacer sur le forum






Aujourd’hui on fête :

Avatar Fête du Jour - fetedujour.fr

La fête du jour sur votre site avec fetedujour.fr

Sondage

Porteur, avez vous fait une biopsie testiculaire pour avoir un enfant ?

 
 

Voir les résultats

Discord

Rejoignez-nous sur Discord, en cliquant sur l'image ci-dessous :

Les effets secondaires sur la prise de testostérone en intra-musculaire Png10

Les effets secondaires sur la prise de testostérone en intra-musculaire

Aller en bas
Romain
Romain
Administrateur
Administrateur

Les effets secondaires sur la prise de testostérone en intra-musculaire Empty Les effets secondaires sur la prise de testostérone en intra-musculaire

Message par Romain Dim 24 Jan 2021, 06:46

La testostérone est une hormone stéroïde (androgènes) faites par les testicules chez le mâle. Sa production est stimulée et contrôlée par l'hormone lutéinisante (LH), qui est fabriquée dans l'hypophyse.


Chez les hommes, la testostérone stimule le développement des caractéristiques secondaires du sexe, y compris l'élargissement du pénis, la croissance du corps et des poils et des muscles, et un approfondissement de la voix.

Elle est présente en grande quantité chez les mâles et au cours de la puberté chez les mâles adultes de réglementer le sexe de conduire et d'entretenir la masse musculaire. La testostérone est également produite par les glandes surrénales chez les hommes et les femmes et, en petites quantités, par les ovaires chez les femelles.

Chez les femmes, la testostérone est convertie en estradiol, la principale hormone sexuelle chez les femelles.

Donc, pour les sujets XXY, une normalisation !

Les médecins, on le devoir, de vous informer, ils ont, signés le serment d’Hippocrate, et le code de déontologie, Ce code s'impose à tout médecin !

Qui le respecte dans notre cas ?

Toxicologie

des effets secondaires très importants et des effets toxiques surviennent :

- Sur le système cardiovasculaire : thromboses, hyperagrégations plaquettaires, infarctus, hypertension, arrythmie.

- Sur le foie : hépatites, tumeur maligne, tumeur bégnigne (péliose), jaunisse, trouble du métabolisme.

- Sur le système nerveux : thromboses cérébrales, syndromes psychiatriques et psychoses, épisodes maniaques, illusions paranoïaques, paniques, idées suicidaires, hallucinations auditives, hyperactivité.

- Sur les tissus musculaires et osseux, particulièrement au niveau des tendons, une réduction du nombre de capillaires par unité de volume est observée dans les muscles, avec quelquefois une dégénérescence de la fibre musculaire.

- Chez les hommes : atrophie testiculaire, infertilité, baisse de la production de spermatozoïdes, calvitie, développement de la poitrine (gynécomastie), impuissance, tumeur testiculaire, tumeur de la prostate.

- Chez les femmes : pilosité (particulièrement faciale), perturbation du cycle menstruel, augmentation de la taille du clitoris, changement du timbre de la voix, calvitie.

- Chez les adolescents : perturbation de la croissance (arrêt) et changements pubertaires accélérés.

- Enfin, des répercussions rénales (tumeurs) des oedèmesdes extrémités, douleurs et hémorrhagies digestives, l'apparition d'acné sont également décrits.

- La question de la dépendance à ces substances est posée et reste sans réponse claire.



Bibliographie :

Kochakian C., History of anabolic-androgenic steroids. Anabolic

Steroid Abuse. Rockville, MD, National Institute on Drug Abuse,
1990.

Huston T., Puffer J., Rodney W., The athletic heart syndrome.

N Engl J Med., 313 (1) : 24-31, 1985.


Mc Nutt R., Ferendchick G., Kirlin P., Hamlin N., Acute myocardial
infarction in a 22-year old world class weight lifter using anabolic
steroids. Am J Cardiol., 62 (1) : 164, 1988.


Montine T., Gaede J., Massive pulmonary embolus and anabolic
steroid abuse. JAMA., 267 (17) : 2328-2329, 1992.

Burger R., Marcuse P. Peliosis hepatis : report of a case. Am J clin
pathol., 22 : 569-573, 1952.


Friedl K., Reappraisal of the health risks associated with the use of
high doses of oral and injectable androgenic steroids. Anabolic
Steroid Abuse. Rockville, MD, National Institute on Drug Abuse,
1990.

Foss G., Simpson S., Oral methyltestosterone and jaundice. Br Med
J., 1 : 259-263, 1959.


Mochizuki R., Richter K., Cardiomyopathy and cerebrovacular
accident associated with anabolic-androgenic steroid use.
Physician Sportsmed., 16 : 109-114, 1988.


Pope H., Katz D., Affective and psychotic symptoms associated
with anabolic steroid use. Am J Psychiatry., 145 (4) : 487-490,
1988.


Mincha H., Organisation of collagen fibrils in tendon : changes
induced by anabolic steroid. I. Functional and ultrastructural
studies. Virchows Arch (B). 52 : 75-86, 1986.


Soares J., Duarte J., Effects of training and of anabolic steroid on
murine red skeletal muscle - a stereological analysis. Acta Anat.,
142 (2) : 183-187, 1991.


Narducci et al, Anabolic steroids, a review of the clinical toxicology
and diagnostic screening. Clinical Toxicology, 28 (3) : 287-310.

    La date/heure actuelle est Lun 08 Mar 2021, 14:11