Syndrome de klinefelter, parlons-en
Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.






Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Syndrome de klinefelter, parlons-en
Ce forum accueil toutes les personnes touchées de près ou de loin par le syndrome de Klinefelter. Il n'accueil que des personnes majeures qui souhaitent parler du syndrome à l'abri des regards des plus jeunes.

Si vous souhaitez vous connecter il suffit de cliquer sur "Connexion"
Si vous souhaitez rejoindre la communauté il sur de cliquer sur "S'enregistrer"

Ce forum existe depuis 14 ans, il y a une vrai cohésion d'équipe et de groupe, vous y trouverez des témoignages et un tas d'informations. Toutes les informations que vous trouverez sur ce forum, proviennent des retours d'expériences des membres mais aussi par notre revue de presse scientifique.

En espérant que ce forum répondra à vos attentes.




Syndrome de klinefelter, parlons-en
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Contacter l'administrateur du forum
Contactez, Romain, l'administrateur du forum, pour toutes questions ou informations :

syndrome.klinefelter@gmail.com



Pour retrouver ses identifiants cliquez sur la phrase ci-dessous :


Mieux se déplacer sur le forum





Aujourd’hui on fête :
Avatar Fête du Jour - fetedujour.fr

La fête du jour sur votre site avec fetedujour.fr

Sondage

Porteurs, avez-vous des addictions ? (choix multiples possible)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir les résultats

Les effets secondaires de la testostérone en IM

+4
mickeyd6259
micka
patrick95160
Popotte
8 participants

Aller en bas

Sujet Les effets secondaires de la testostérone en IM

Message par Romain Dim 24 Jan 2021, 06:46

Rappel du premier message :

La testostérone est une hormone stéroïde (androgènes) faites par les testicules chez le mâle. Sa production est stimulée et contrôlée par l'hormone lutéinisante (LH), qui est fabriquée dans l'hypophyse.


Chez les hommes, la testostérone stimule le développement des caractéristiques secondaires du sexe, y compris l'élargissement du pénis, la croissance du corps et des poils et des muscles, et un approfondissement de la voix.

Elle est présente en grande quantité chez les mâles et au cours de la puberté chez les mâles adultes de réglementer le sexe de conduire et d'entretenir la masse musculaire. La testostérone est également produite par les glandes surrénales chez les hommes et les femmes et, en petites quantités, par les ovaires chez les femelles.

Chez les femmes, la testostérone est convertie en estradiol, la principale hormone sexuelle chez les femelles.

Donc, pour les sujets XXY, une normalisation !

Les médecins, on le devoir, de vous informer, ils ont, signés le serment d’Hippocrate, et le code de déontologie, Ce code s'impose à tout médecin !

Qui le respecte dans notre cas ?

Toxicologie

des effets secondaires très importants et des effets toxiques surviennent :

- Sur le système cardiovasculaire : thromboses, hyperagrégations plaquettaires, infarctus, hypertension, arrythmie.

- Sur le foie : hépatites, tumeur maligne, tumeur bégnigne (péliose), jaunisse, trouble du métabolisme.

- Sur le système nerveux : thromboses cérébrales, syndromes psychiatriques et psychoses, épisodes maniaques, illusions paranoïaques, paniques, idées suicidaires, hallucinations auditives, hyperactivité.

- Sur les tissus musculaires et osseux, particulièrement au niveau des tendons, une réduction du nombre de capillaires par unité de volume est observée dans les muscles, avec quelquefois une dégénérescence de la fibre musculaire.

- Chez les hommes : atrophie testiculaire, infertilité, baisse de la production de spermatozoïdes, calvitie, développement de la poitrine (gynécomastie), impuissance, tumeur testiculaire, tumeur de la prostate.

- Chez les femmes : pilosité (particulièrement faciale), perturbation du cycle menstruel, augmentation de la taille du clitoris, changement du timbre de la voix, calvitie.

- Chez les adolescents : perturbation de la croissance (arrêt) et changements pubertaires accélérés.

- Enfin, des répercussions rénales (tumeurs) des oedèmesdes extrémités, douleurs et hémorrhagies digestives, l'apparition d'acné sont également décrits.

- La question de la dépendance à ces substances est posée et reste sans réponse claire.



Bibliographie :

Kochakian C., History of anabolic-androgenic steroids. Anabolic

Steroid Abuse. Rockville, MD, National Institute on Drug Abuse,
1990.

Huston T., Puffer J., Rodney W., The athletic heart syndrome.

N Engl J Med., 313 (1) : 24-31, 1985.


Mc Nutt R., Ferendchick G., Kirlin P., Hamlin N., Acute myocardial
infarction in a 22-year old world class weight lifter using anabolic
steroids. Am J Cardiol., 62 (1) : 164, 1988.


Montine T., Gaede J., Massive pulmonary embolus and anabolic
steroid abuse. JAMA., 267 (17) : 2328-2329, 1992.

Burger R., Marcuse P. Peliosis hepatis : report of a case. Am J clin
pathol., 22 : 569-573, 1952.


Friedl K., Reappraisal of the health risks associated with the use of
high doses of oral and injectable androgenic steroids. Anabolic
Steroid Abuse. Rockville, MD, National Institute on Drug Abuse,
1990.

Foss G., Simpson S., Oral methyltestosterone and jaundice. Br Med
J., 1 : 259-263, 1959.


Mochizuki R., Richter K., Cardiomyopathy and cerebrovacular
accident associated with anabolic-androgenic steroid use.
Physician Sportsmed., 16 : 109-114, 1988.


Pope H., Katz D., Affective and psychotic symptoms associated
with anabolic steroid use. Am J Psychiatry., 145 (4) : 487-490,
1988.


Mincha H., Organisation of collagen fibrils in tendon : changes
induced by anabolic steroid. I. Functional and ultrastructural
studies. Virchows Arch (B). 52 : 75-86, 1986.


Soares J., Duarte J., Effects of training and of anabolic steroid on
murine red skeletal muscle - a stereological analysis. Acta Anat.,
142 (2) : 183-187, 1991.


Narducci et al, Anabolic steroids, a review of the clinical toxicology
and diagnostic screening. Clinical Toxicology, 28 (3) : 287-310.


Dernière édition par Romain le Mar 04 Mai 2021, 11:32, édité 1 fois
Romain
Romain
Administrateur


Kreavalt aime ce message


Revenir en haut Aller en bas



Sujet Re: Les effets secondaires de la testostérone en IM

Message par Kreavalt Mar 28 Sep 2021, 19:44

Bonjour,

Je m'appelle Anthony, 28 ans KS découvert à 24 ans. J'ai une injection d'androtardyl tous les 24 de chaque mois. A cote de ca j'ai tous les 3 mois de la vitamine D à prendre car je suis carencé, confirmé par mon endocrinologue. Puis en mars 2020, j'ai eu mon covid forme légère mais avec des symptômes qui persistent encore aujourd'hui comme douleur articulaire, musculaire, douleur thoracique. Depuis que j'ai ce covid long, mes IM d'androtardyl sont devenus particulièrement chiante. avant j'avais juste un peu mal au site d'injection. La c'est devenu douloureux, particulièrement étrange et flippant. Douleur thoraciques, difficultés à respirer, maux de tète violent, essoufflement, arythmie, hospitalisation plusieurs fois. Pour les médecins à l'hôpital, il faut voir avec mon endo car la testo ce n'est pas rien pour l'organisme. J'en ai parlé à mon endo, qui m'a immédiatement dit que ce n'était pas ça. LOL Prend moi pour un andouille. La douleur apparait 6h après lM pendant 2 semaines. C'est bien trop troublant. Nous avons fait une prise de sang qui révèle un taux de igE (Les IgE sont les principaux anticorps responsables des réactions d'hypersensibilité immédiate, c'est-à-dire d'une forme anormale de réactivité immunologique). Nous devons tous être à moins de 112. Je suis à 179.

J'ai été dans un clinique de rehab post covid en aout pendant un mois. Il m'ont dit qu'il y avait probablement une possibilité d'une réaction importante lié a mon injection de testo. J'ai décidé d'arrêter depuis le 24 septembre mon traitement de testostérone sous accord de mon endo. Est ce qu'il existe un effet d'accoutumance ou dépendance ? Est ce qu'on doit faire un sevrage ? Car je ressens des sensations etrange comme si mon corps était en manque...

Meilleurs salutations à vous tous

Anthony

Kreavalt


Romain et D-CAT aiment ce message


Revenir en haut Aller en bas


Sujet Re: Les effets secondaires de la testostérone en IM

Message par Romain Mer 29 Sep 2021, 07:43

Bonjour @Kreavalt,

Tu as bien fait d'arrêter la testostérone si cela ne te convenait plus, la réaction de ton endocrino ne m'étonne guère !

Ton corps va devoir s'adapter au manque de testostérone, ça peut prendre plusieurs semaines, voir plusieurs mois, voir plusieurs années, moi ça m'a pris 1 an pour que mon corps s'adapte à ce nouveau concept. Trop d'effets secondaires, trop colérique, trop agressif et une libido trop importante.

Bon mon endocrinologue de l'époque, comprenait mon choix, il m'a mis sous "Fosavence" pour que mes os ne soient plus fragile, ce médicament je l'ai pris pendant 10 ans, et résultat : plus du tout d'ostéopénie sévère, une ossature normale pour mon âge, je prends maintenant de la vitamine D tous les 3 mois.

Tu nous tiens au courant ?

Belle journée
Amicalement
Romain
Romain
Romain
Administrateur


D-CAT aime ce message


Revenir en haut Aller en bas


Sujet Re: Les effets secondaires de la testostérone en IM

Message par Hakokiko Sam 02 Oct 2021, 15:28

Romain j'ai jamais pris de la testostérone tu pense que je devrais en prendre ?
Hakokiko
Hakokiko


Romain aime ce message


Revenir en haut Aller en bas


Sujet Re: Les effets secondaires de la testostérone en IM

Message par Romain Sam 02 Oct 2021, 18:03

@Hakokiko a écrit:Romain j'ai jamais pris de la testostérone tu pense que je devrais en prendre ?

Bonjour,

As toi de faire ta propre expérience, prends-en et vois si ça te convient, si tu vois qu'il y a sur toi trop d'effet secondaire et que ça te correspond pas, à toi de voir si ça te convient.

Bonne fin de journée
Romain
Romain
Romain
Administrateur


Hakokiko aime ce message


Revenir en haut Aller en bas


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum